Le temps partagé au service du Supply-Chain

Le temps partagé au service du Supply-Chain

De la Logistique au Supply Chain Management

Si l’on effectue des recherches sur ce sujet, invariablement les résultats donnent des origines militaires à la logistique. Cela s’explique logiquement par le fait que les premiers qui aient eu besoin de planifier des opérations sont les militaires, et plus particulièrement les grands conquérants. Il est fréquent de trouver des références à Alexandre le Grand, Jules César, Napoléon sur ce sujet. C’est donc à la base une réflexion et un besoin militaire, mais rapidement, la logistique, c’est-à-dire l’organisation et la planification se sont également imposées dans des domaines plus civils et notamment dans l’industrie.

Dans les premiers temps de l’ère industrielle, la logistique consistait à apporter ce qu’il faut, là où il le faut et quand il le faut pour que les usines puissent produire. Mais au milieu des années 90, la logistique devient, une fonction globalisée voire mondialisée de gestion du flux physique dans une vision complète de la chaîne Clients/Fournisseurs, et constitue véritablement une nouvelle discipline du management des entreprises. On évoque alors le terme de supply chain.

La vision selon laquelle la supply chain est un élément global qui influence la stratégie générale de l’entreprise se répand. Elle devient à ce jour un élément fondamental du développement des entreprises. L’exemple d’Amazon est édifiant à ce sujet. On peut pratiquement y trouver tous les produits correspondants à nos besoins. Mais en quoi Amazon se distingue-t-il des autres ? Les produits que l’on y trouve ne sont pas uniquement des exclusivités, et les prix affichés ne sont pas forcément les moins cher. Alors quoi ? A y regarder de plus près, c’est sur la performance logistique que ce fait la différence. On vous livre votre commande dans des délais très brefs, et parfois même plus rapidement que si l’on se déplace dans un magasin. Et ce n’est pas prendre un bien grand risque que d’affirmer que ce qui est primordial pour une grande entreprise l’est tout autant pour une petite.

 

Le supply chain management est au centre du développement d’une entreprise quelle que soit sa taille. C’est une compétence qui conserve toute sa valeur en temps partagé.

Le logisticien est un organisateur et un planificateur. Ses compétences doivent s’exercer de manière transverse au sein de l’entreprise. Il se doit d’être le parfait complément du chef d’entreprise dans l’organisation opérationnelle et la gestion de projet, ainsi que dans la gestion et le contrôle des coûts associés, tout en ayant une bonne maîtrise du système d’information. Mais toutes les entreprises n’ont pas forcément les moyens d’intégrer une personne à temps complet sur ces activités. C’est là que la notion de Compétences en Temps Partagé intervient. A travers ce concept, il est permis au entrepreneurs, PME, industries, et toutes personnes qui pourraient en exprimer le besoin de sélectionner les compétences les plus adaptées, de façon structurée et ciblée.

 

Les points suivants sont autant d’exemples sur lesquels la valeur ajoutée d’un gestionnaire logistique / supply chain manager peut s’exprimer :

  • Gestion de projet opérationnels,
  • Pilotage sur les systèmes d’informations opérationnels,
  • Gestion des stocks,
  • Gestion des approvisionnements,
  • Pilotages des activités opérationnelles ponctuelles ou répétées dans le temps,
  • Achat et organisation transports,
  • Amélioration continue des process et organisations.
  • ….

 

Si l’on devait mesurer la véritable force d’un supply chain manager, ce ne serait pas sur sa capacité à donner une réponse en termes de « Oui » ou de « Non » à une situation complexe, mais bien sur son efficience à trouver une solution de faisabilité et le coût associé. Il doit par ailleurs être capable d’accompagner le projet. Tout cela est parfaitement réalisable en temps partagé. Il suffit de définir le cadre d’intervention, les jalons d’avancement et d’atteintes des objectifs de manières concrètes et mesurables. La mission aboutira alors à l’objectif commun de tous qui est la satisfaction du client externe autant qu’interne de l’entreprise.

 

Article rédigé par Frédéric RAJUSTEL

supply chain et temps partagé CTP13Accompagnement
et gestion de projet
Excellence opérationnelle

top
Aller à la barre d’outils